La lettre de Samia

Assise devant la télé et perdue dans ses pensées, elle ne le vit pas arriver. Elle sursauta et sourit faussement lorsqu’il l’embrassa dans le cou. Il s’installa confortablement à ses côtés et lui rappela l’heure de son vol le lendemain. Jerry devait se rendre à la ville voisine pour discuter avec des investisseurs pour son nouveau projet d’installation de panneaux solaires pour les familles démunies. Il aurait aimé qu’elle l’accompagne, mais, Samia avait gentiment décliné son invitation sans donner d’explications. Il la sentait distante mais, avait préféré la laisser tranquille, espérant qu’elle s’ouvrirait à lui. Elle hocha la tête pour répondre à son doux je t’aime. Sans même se donner la peine de le regarder. Comme s’il n’existait pas.

Toujours perdue dans ses pensées, elle lui offrit son corps et s’endormit immédiatement, recroquevillée dans un coin du divan. Jerry la regardait endormie et se posait mille questions. Elle avait changé, mais, il ne pouvait se rappeler depuis quand. Elle était moins volubile et ne partageait plus ses rêves avec lui. Sa femme le regardait comme s’il n’existait pas. Ses yeux ne brillaient plus quand elle le voyait.  Comme si elle ne l’aimait plus. Il ne voulait même pas y penser parce qu’il était fou d’elle. Il l’aimait encore plus qu’au premier jour.  Il passa plusieurs heures ainsi à la regarder. Elle dormait calmement. N’osant pas la réveiller, il éteignit les lumières et partit se coucher dans leur chambre. Ne pouvant s’endormir, il pensa organiser à son retour un voyage romantique pour tenter de raviver la flamme.

A l’aéroport, elle l’embrassa sur les deux joues et lui caressa tendrement le visage. Jerry reprit espoir et lui proposa encore une fois de partir avec lui. Elle déclina une fois de plus et lui dit au revoir du bout des lèvres. Samia ne se retourna pas pour le regarder. Il resta quelques minutes à suivre le véhicule des yeux avant de s’engouffrer dans le bâtiment. Il avait hâte de revenir afin de la reconquérir. Quoi qu’il en soit, il refusait de la perdre. Arrivé à la porte d’embarquement, il décida de ne plus partir. Il sortit en courant de l’aéroport et héla un taxi. Sur le chemin du retour, il contacta les investisseurs pour s’excuser et leur proposa une nouvelle date pour leur rencontre.

Étendue sur le divan, elle sursauta quand il ouvrit la porte, mais, ne lui posa aucune question. Elle s’en foutait. Jerry déposa son bagage et se coucha à côté d’elle, sans rien dire. Ils demeurèrent ainsi, les yeux dans les yeux, pendant de longues minutes jusqu’à ce qu’elle s’assoupit. Sans faire de bruit, il la souleva et se dirigea vers leur chambre. Il avait été tellement occupé ces derniers mois qu’il ne s’était pas rendu compte à quel point elle avait maigri. Il la déposa doucement dans le lit conjugal et ses yeux s’arrêtèrent sur une enveloppe posée sur sa table de chevet. Elle lui était adressée. Il s’en empara fébrilement, la lut et fondit en larmes. S’il n’était pas revenu, il l’aurait perdue. A tout jamais.

Djeanane

2 thoughts on “La lettre de Samia

Leave a Reply to djeanane Cancel reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.